Valéria Kafelnikov

Originaire de Saint-Pétersbourg, Valéria étudie au Conservatoire Supérieur de Paris et de Lyon et obtient des prix internationaux, dont celui du Concours Lily Laskine. Elle est régulièrement invitée par diverses formations symphoniques comme celles de l’Opéra de Paris, l’Ensemble Orchestral de Paris, l’Orchestre du Capitole de Toulouse. Elle est également harpe solo de l’orchestre Les Siècles depuis 2003. Travaillant à la diffusion de la musique contemporaine, Valéria est membre de l’ensemble Alternance. Elle se produit au festival Musica (Strasbourg), la Semaine du son de l’IRCAM (Paris), festival Ligeti (Lyon), Music der Zeit à la WDR de Cologne, ainsi qu’à d’autres festivals consacrés à la musique de chambre comme le festival des Arcs, festival de Villars (Suisse), les Nuits d’été (Savoie), le festival Berlioz (Isère). Depuis 2007 elle est membre de l’ensemble Carpe Diem. Dépassant le répertoire de son instrument Valéria s’engage dans une démarche interdisciplinaire. Ainsi elle collabore avec la Comédie Française sur le projet La Chanson de Rolland présenté par l’Auditorium du Louvre en 2005. Elle enregistre les bandes son de plusieurs films muets : Nana de Jean Renoir, Dura Lex de Lev Koulechov, Intolérance de D. W. Griffith. En 2007 elle travaille avec le chorégraphe Nicolas Musin sur l’opéra-danse Trans-Warhol. En 2006 elle co-réalise Le Nouveau Spectacle Extraordinaire avec la compagnie des Rémouleurs (théâtre d’ombres, projections, inventions lumineuses).

Valéria Kafelnikov s’est produite en compagnie du Quatuor Alma le 12 octobre 2008 au théâtre André Messager de Néris-les-Bains.

Kafelnikov Valéria