Thomas Dunford

Né en 1988, Thomas Dunford a découvert le luth à l’âge de 9 ans grâce à Claire Antonini et après un cursus complet au Conservatoire Supérieur de Paris (CNR), il obtient en 2006 un 1er prix mention très bien à l’unanimité dans la classe de Charles-Édouard Fantin.

Il poursuit ses études à la Schola Cantorum de Bâle avec Hopkinson Smith depuis octobre 2006 où il obtient son diplôme.

Il a participé à plusieurs Master-class avec Hopkinson Smith, Rolf Lislevand, Julian Bream et suivi des stages avec Eugène Ferré, Paul O’Dette, Pascale Boquet, Benjamin Perrot et Eduardo Eguez.

Ses premiers concerts commencent en septembre 2003, où il a joué le rôle du luthiste jusqu’en janvier 2005 sur la scène de la Comédie Française dans La Nuit des Rois de William Shakespeare.

Il joue depuis dans de nombreux festivals prestigieux, tels qu’Ambronay, Saintes, Nantes, Sablé, La Chaise-Dieu, Arc-la-Bataille, Bozar et Utrecht mais aussi en Angleterre, Ecosse, Irlande, Espagne, Allemagne, Belgique, Pays Bas, Suisse, Roumanie, Pologne, Hongrie, Chine et au Japon.

Il a enregistré John Dowland avec Jeni Melia et Christopher Goodwin, Barbara Strozzi, Il Diluvio Universale, et Nabucco avec La Capella Mediterranea, Farina, Romero et Zamponi avec l’ensemble Clématis, des sonates pour violon avec Monica Hugget, Forqueray et Dowland avec Julien Léonard, Vivaldi avec Nicola Benedetti et la Serenissima, Bassilly avec À 2 Violes Esgales, Prætorius avec Cappricio Stravagante, Zelenka et des airs pour Basson avec Marcias, des airs de Guadani  et des airs de Haendel avec Arcangelo, et la messe en Si de Bach avec Pygmalion, Geoffroy avec Aurélien Delage, et des arias avec Anna Prohaska, des chansons avec Jody Pou, Dowland avec Jean Michel Fumas, son premier CD solo Dowland pour Alpha.

Il joue des récitals de luth solo dans des festivals comme Utrecht, Kilkenny, les Bozar de Bruxelles, Radio France de Montpellier et avec les ensembles À 2 Violes Esgales, Pygmalion, Le Centre de Musique Baroque de Versailles, Les Ombres, Les Siècles, La Cappella Mediterranea, Clématis, Le Concert Spirituel, Pierre Robert, Les Arts Florissants,  la Chapelle Rhénane, l’Ensemble Baroque de Limoges, Capriccio Stravagante, Scherzi Musicali, La Serenissima, the Irish Baroque Orchestra, the English Concert, the Scottish Chamber Orchestra, les musiciens du paradis, les musiciens de Saint Julien, La Symphonie du Marais, Marcias, Arcangelo, Amarillis, Les Folies Francaises, La Fenice, le Concert d’Astrée, Akademia.

En musique de chambre, il accompagne Christophe Coin, Monica Hugget, William Christie, Skip Sempé, Francois Lazarévitch, Paul Agnew, Alain Buet, Jean Tubéry, Iestyn Davies, Jonathan Cohen, Bobby Mcferrin …

Thomas Dunford s’est produit dans le cadre de l’Ensemble Desmarets le 28 octobre 2012 à l’Hôtel de Conny.

Thomas