Sarah Lavaud

Née en 1982 à Lyon, Sarah Lavaud débute le piano à 5 ans, le violon à 9. Parallèlement à de brillantes études générales (baccalauréat scientifique mention TB en 1999), elle est admise à l’unanimité au CNSM de Paris en février 1998, où elle est formée par Bruno Rigutto, Nicholas Angelich, Christian Ivaldi, Ami Flammer et Michaël Levinas. Elle y obtient son Prix de Piano mention TB (2001) ainsi que les Prix de Musique de Chambre (2003) et d’Analyse Musicale, mention TB avec félicitations (2004) – discipline dans laquelle elle poursuit actuellement un cycle de recherche. Dès 1996, elle se fait remarquer par François-René Duchâble, dont elle continue à recevoir régulièrement les conseils. Elle suit également les masterclasses de György Kurtàg, Franco Scala, Vladimir Krainev et Livia Rev et se perfectionne auprès de Jean-Claude Pennetier, Rena Shereshevskaya, Hüseyin Sermet ainsi que de la célèbre pianiste et pédagogue Maria Curcio à Londres.

Sarah Lavaud s’est distinguée dans de nombreux concours internationaux : lauréate du Lions Club International (1998) et de la Fondation Cziffra (1999), Prix du Rotary/Lions à l’Académie Maurice Ravel de Saint-Jean-de-Luz (2002), 2ème Grand Prix au Concours International de Piano Città di Pinerolo (Italie – 2004), Médaille à l’Unanimité du Jury au Concours International Maria Canals de Barcelone (Espagne – 2004), 3ème Grand Prix et Prix Spécial (meilleure interprétation de l’œuvre contemporaine imposée) au Concours International de Piano Francis Poulenc (France – 2004), Prix d’Encouragement au Concours International de Piano Arthur Rubinstein à Tel-Aviv (Israël – 2005).

Depuis 1999, elle se produit régulièrement en récital notamment à Lyon (Salle Molière, Musée des Beaux-Arts, Opéra National – où elle est invitée tous les ans depuis 2000 …), à Paris (Atrium Musical Magne, Institut Hongrois, Salle Cortot, Hôtel de Soubise, L’Archipel, Carnegie’Small …) et dans divers festivals, parmi lesquels : Ars Terra, Festival Cziffra, Récital de Printemps (Saint-Jean-de-Luz), Piano en Valois (Angoulême), Piano en Saintonge, Rencontres Musicales du Château de La Verrerie, Festival des Abbayes des Landes, Lisztomanias (Châteauroux), ainsi que le Festival International de Piano de La Roque d’Anthéron où elle effectue deux tournées de concerts dans le cadre des ensembles en Résidence (2002 et 2003) – se produisant notamment sur la scène du Parc du Château de Florans aux côtés de Christian Ivaldi, Emmanuel Strosser et des membres du Trio Wanderer. En mars 2002, elle joue à deux pianos avec François-René Duchâble, dans une production du Carnaval des Animaux de Saint-Saëns.

C’est en mai 2000 qu’elle fait ses débuts avec orchestre à la cathédrale d’Alès, dans la Fantaisie pour piano, chœur et orchestre de Beethoven avec l’Orchestre Symphonique Lyon-Villeurbanne sous la direction de Laurent Pillot. Avec les mêmes partenaires, elle interprète Rhapsody in Blue de Gershwin en janvier 2001 au Grand Théâtre d’Alès puis à la Crypte de la Basilique de Fourvière à Lyon. Elle se produit également avec l’Orchestre Symphonique Régional du Limousin dans Aubade de Poulenc (décembre 2004) et avec l’Orchestre Universitaire Paul Valéry de Montpellier dans le Concerto n° 24 de Mozart (mai 2005).

Elle a participé à diverses émissions radiophoniques, notamment sur France Musique avec François-Xavier Szymczak (août 2003) et Thierry Beauvert (juin 2004), ainsi que sur RTL avec Alain Duault (mai 2004). Après une sélection dans les Coups de Cœur de Pianiste (septembre 2003) et la parution d’une interview accompagnée d’un CD Découverte dans Classica (mai 2004), le magazine Diapason lui consacre un article dans sa rubrique « À suivre » en juillet-août 2006 – ponctuant une riche saison de récitals, tant à l’étranger (Fundatió Guifré à Barcelone, Festivals Lediecigiornate di Brescia et Armonie Sotto la Rocca en Italie) qu’en France : Festival Chopin à Bagatelle, Festival de La Charité-sur-Loire, Festival Européen Jeunes Talents (Paris), Rencontres Internationales Chopin de Nohant, Festival Romantique Liszt en Provence …

Invitée par Gaëlle Le Gallic dans son émission Dans la Cour des Grands sur France Musique en avril dernier, Sarah a récemment été filmée par la chaîne nationale japonaise NHK, en interview et en concert, dans le cadre de la réalisation d’une émission intitulée Graffiti de la Jeunesse, destinée à son programme de diffusion par satellite. L’année 2007 aura également été marquée par une série de concerts à Paris (Salle Cortot, Institut Hongrois, Carnegie’Small, Festival Européen Jeunes Talents …) et par une collaboration régulière avec la violoniste Amanda Favier – avec laquelle elle jouera prochainement aux Pays-Bas, ainsi qu’aux festivals Carré d’As (janvier 2008) et Musiciennes à Ouessant (août 2008). Toutes deux enregistreront l’été prochain, en compagnie de trois autres musiciennes, un CD consacré à des œuvres de musique de chambre de Koechlin pour le label Ar Re-Se qui sortira en novembre 2008.

Sarah Lavaud s’est produite le 4 novembre 2007 au CNCS à Moulins.

Lavaud Sarah