Paul Beynet

Diplômé du CNSMDP en Piano, Accompagnement Vocal et Musique de Chambre, Paul Beynet expérimente depuis son plus jeune âge la polyvalence que lui offrent les 88 touches de son instrument.

Il est lauréat du Concours de Musique d’Ensemble de la FNAPEC (2017), du  Concours  International de Lied et Mélodie de Gordes (2014) et du Tremplin Musical de Rabastens  (2015).

Il est par ailleurs remarqué par le chef d’orchestre David Syrus: « Paul Beynet is a first-rate musician and plays the score with authority and imagination […] Technically he is extremely assured. »

Le violoniste et chef d’orchestre Oswald Sallaberger l’invite régulièrement à jouer en soliste, notamment les concertos opus 11 de Chopin et K 414 de Mozart.

Il se produit aussi bien en solo qu’en musique de chambre dans des festivals tels que Les Musicales de Normandie1001 NotesRocamadour, UzercheLes Journées Ravel de Montfort-L’AmauryVoi(x)là l’EtéCello FanLes Moments Musicaux du Tarn, Les Musicales d’Orcival, Passe ton bach, Jeunes Talents, Un Été à Bourges, la Hugo Wolf Academie von Stuttgart, le Fränkischer Sommer Festival (Allemagne) ainsi que sur des scènes de renom telles que l’Opéra de Lille, l’Opéra de Reims, le Théâtre Impérial de Compiègne, l’Opéra-Théâtre de Limoges, la Cité de la Musique, la Seine Musicale, La Chapelle Corneille, le Théâtre du Beauvaisis, l’Auditorium du Musée d’Orsay, l’Auditorium du Petit Palais, l’Auditorium du Musée de Grenoble, la Scène Nationale de Quimper, la Scène Nationale de la Guadeloupe, le Jersey Arts Centre (Royaume-Uni).

La créativité, l’improvisation et la confrontation d’univers artistiques variés étant moteurs pour Paul Beynet, il s’engage dans des projets originaux parallèlement à sa carrière de soliste.

Il est ainsi membre co-fondateur d’Ayònis aux côtés du ténor Enguerrand de Hys et de la clarinettiste Elodie Roudet, leur trio explorant un répertoire allant de la musique baroque à la chanson française par le biais de transcriptions.

Il enregistre l’album Pentagramme avec le jazzman Edouard Ferlet autour de compositions et improvisations d’œuvres romantiques russes.

En complément de son activité de récitals, le duo qu’il forme avec la mezzo-soprano Maria Mirante est sollicité pour créer le premier concert d’action, parfait mélange de musique écrite et improvisée, de théâtre et de cinéma: Le Pianiste qui m’aimait.

​​​

Son intérêt pour l’art lyrique et la pédagogie le conduit au CRR de Boulogne-Billancourt où il occupe la place de pianiste au sein de la classe de chant d’Anne Constantin.

Paul Beynet est artiste en résidence au Théâtre Impérial de Compiègne.

Paul Beynet s’est produit à l’orangerie de l’Hôtel de Conny le 22 mai 2017 et dans le cadre du Trui Ayònis au musée de l’opéra de Vichy le 30 septembre 2018.

paul beynet