Maud Giguet

Née en 1981 à Cherbourg, Maud Giguet se forme auprès de Jean-Walter Audoli au Conservatoire National de Région de Caen avant d’intégrer le Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris en 2002 dans les classes de Régis Pasquier puis de Mickaël Hentz dont elle sort diplômée en 2006.

Très tôt attirée par la musique ancienne, elle suit les conseils de Stéphanie-Marie Degand et se lance, parallèlement  à ses études en violon moderne au CNSMDP, à la découverte du violon baroque et plus largement des instruments historiques. Rapidement elle intègre le Concert d’Astrée, sous la direction d’Emmanuelle Haïm. Soucieuse néanmoins d’achever sa formation, elle est admise une seconde fois au CNSMDP dans la classe de violon baroque et  se perfectionne durant deux ans auprès de François Fernandez.

Riche de cette double formation, Maud Giguet a aujourd’hui le plaisir de se produire avec des ensembles aussi variés que le Concert d’Astrée, Les Arts Florissants, Le Cercle de l’Harmonie, la Simphonie du Marais, La Chambre Philharmonique, l’Orchestre de Saint-Étienne ou l’Orchestre des Champs-Élysées.

Passionnée de musique de chambre, elle se produit régulièrement au sein des Solistes d’Astrée ainsi qu’avec le Trio Dauphine.

Ne posant aucune frontière à son univers musical, elle collabore depuis 2007 avec le jeune compositeur Aurélien Dumont, à titre personnel pour la création de son opéra La Villa des Morts ou de son quatuor avec flûte Gruau d’Agrumes, ou en compagnie du Trio Dauphine.

Maud Giguet s’est produite dans le cadre du Trio Dauphine le 22 février 2013 dans le salon d’honneur de l’Hôtel du Département à Moulins et le 15 mars 2015 à l’Hôtel de Conny à Moulins.

Maud Giguet