Gabriel Grosbard

Après avoir étudié le violon moderne pendant dix ans à l’ENMD de Niort, Gabriel Grosbard découvre le violon baroque en 1998 auprès de Jean Maillet. En 2000, il obtient le Diplôme d’Etudes Musicales en violon baroque. En 2006, il obtient son DFS de violon baroque mention très bien à l’unanimité au CNSMD de Paris dans la classe de François Fernandez.

 

Second violon solo de l’ensemble Mensa Sonora dirigé par Jean Maillet, il enregistre en juillet 2001 les sonates en trio de l’opus I de Corelli et participe à de nombreux concerts à Niort et au festival Lumières du baroque de Celles-sur-Belle (79). Gabriel Grosbard est également invité par d’autres formations telles que l’Ensemble Baroque de Nice, l’Ensemble Baroque de Limoges (Christophe Coin) avec lequel il enregistre Les Folies de Cardénio de Delalande, le Ricercar Consort (Philippe Pierlot) avec lequel il vient d’enregistrer un disque Bach à l’alto, Il Gardellino. Il est premier violon solo de l’ensemble Pygmalion. En 2004, il se produit en soliste avec les sonates et partitas de Bach et les sonates du Rosaire de Biber. Il participe également aux productions de L’Europe Galante de Campra en 2005 sous la direction de William Christie, à celle de Didon et Enée de Purcell en 2006 et au spectacle Les Madrigaux de Monteverdi en 2007 au festival d’Aix-en-Provence sous la baguette de Kenneth Weiss.

Gabriel Grosbard s’est produit le 14 décembre 2007 en l’église Saint-Pierre d’Yzeure.

Grosbard Gabriel