Félix Bacik

Félix Bacik est un musicien, tromboniste et improvisateur aux influences multiples. Après une formation classique, il se spécialise dans la pratique de la musique de chambre et de l’improvisation libre. Entré au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris en 2013, il en ressort lauréat de quatre Prix : trombone, musique de chambre (en quintette et en trio) et improvisation générative.

Chambriste chevronné et curieux, il est le fondateur du Quintette Phénix, quintette à vent à l’orchestration inédite, dédicataire de nombreuses créations. Félix fait également partie du Quintette de cuivres Bacchus depuis 2014. Son intense activité de chambriste l’amène à revisiter les plus grandes pages du répertoire classique mais aussi s’engager pour la musique de son temps. Il collabore notamment avec des compositeurs comme Alexandros Markeas, Graciane Finzi, Jacques Rebotier, Yann Robin…

Également très attaché à l’improvisation, il fonde avec la clarinettiste Juliette Adam la Compagnie des Heures Perdues, un collectif mêlant musiciens et danseurs dans des performances in-situ, combinant soundpainting et improvisation générative. Il en assure aujourd’hui la direction artistique et le rôle de « soundpainter ».

En plus de ses activités de musicien classique, Félix est membre de la fanfare funk BoulBiBrass. Sans jamais se cantonner à un style de musique ou à une esthétique, Félix multiplie les projets qui l’amènent à se produire dans les plus haut-lieux de la musique vivante française (Philharmonie de Paris, salle Gaveau, Seine Musicale, mais aussi au New Morning, à l’AccorHotel Arena Bercy, ou dans le cadre du festival « Jazz in Marciac ») ainsi que dans la plupart des capitales d’Europe, au Moyen-Orient, en Chine, dans les Caraïbes. Il est par ailleurs invité à rejoindre les rangs d’orchestres prestigieux tels que l’Orchestre de Chambre de Moscou, l’Orchestre Royal du Maroc, l’Orchestre Symphonique de Mannheim, l’Ensemble Intercontemporain, l’Ensemble Multilatérale ou l’Orchestre Philharmonique de Strasbourg.

Félix est lauréat du Concours National de Trombone Antoine Courtois (2013, 2ème Prix avec mention spéciale), du Concours International pour Soliste de Svirèl (Slovénie, 2015, 1er Prix / golden award) et du Concours International d’Improvisation d’Anvers. (Belgique, 2019, 1er Prix et Prix d’Honneur).

Il est lauréat de la fondation Meyer depuis 2017.

Félix Bacik s’est produit le 16 octobre 2021 à l’église prieurale de Souvigny.