Cédric Muller

À l’âge de 10 ans, Cédric Muller débute le cor dans son Bourbonnais natal, où il apprend la musique  classique au conservatoire de Nevers avec Jean Smektala, et c’est après l’obtention de son baccalauréat qu’il décide de faire de cet instrument son métier. Dans ce but, il part à Paris se former auprès de spécialistes de la discipline tels que Jean-Michel Vinit, Michel Garcin-Marrou et David Guerrier.

Souhaitant avoir la palette artistique la plus riche possible, Cédric Muller multiplie les expériences et les collaborations. Ainsi, il joue régulièrement au sein de prestigieux orchestres (Orchestre de Paris, Opéra National de Paris, Orchestre National de Lyon, Opéra de Lyon, Orchestre de Strasbourg, Orchestre Philharmonique de Radio-France, Opéra du Rhin, Capitole de Toulouse,  Orchestre National d’Ile-de-France …). Occasions qui lui ont déjà permis de croiser de très prestigieuses baguettes, comme celles de  E. Krivine, P. Yarvi, P. Jordan, M.W. Chung, J.C. Malgoire, K. Ono, K. Penderecki, A. Altinoglu, H. Van Beck, F.X. Roth, J. Lopez Cobos, R. Koering, R. Alessandrini, E. Pidò, K. Masur, G. Pasquier, T. Sokiev… à Paris bien sûr, ainsi qu’à Lyon, Montpellier, Nantes, Strasbourg, mais aussi à Montréal, Vienne, Salzburg, Dresde, Barcelone, Saragosse, Genève, Budapest, Bruxelles … Tout en se produisant parallèlement avec Calli, Vincent Delerme, Hugh Chapmann, Doba, Calogéro, Rémi Gallichet, Ibrahim Ferrer, François Tullier… Enfin, pour compléter l’étonnant panorama cornistique de Cédric Muller, il faut dire qu’il pratique aussi le cor naturel, instrument avec lequel  il se produit au sein d’orchestres utilisant les instruments anciens tels que Les Siècles ou La Chambre Philharmonique et qu’il a participé à la fondation des quintettes Coriolys et TT dont il est toujours membre, ainsi que du Quatuor Cannad Lamat.

Cédric Muller s’est produit le 23 septembre 2012 au théâtre André Messager de Néris-les-Bains et dans le cadre des Frivolités Parisiennes le 15 juin 2016 dans le salon d’honneur de l’Hôtel de Ville de Moulins, et le 16 juin 2016 dans le grand hall de l’établissement thermal de Vichy.

Cédric Muller