Camille Thomas

Nommée Révélation Classique de l’Adamie 2010 et lauréate de la Fondation Bleustein-Blanchet pour la Vocation, la violoncelliste franco-belge Camille Thomas est née à Paris en 1988.

Elle se perfectionne actuellement dans la classe de Frans Helmerson à la Hochschule für Musik de Cologne, après avoir été l’élève de Marcel Bardon et de Philippe Muller à Paris, puis de Stephan Forck à la Hochschule für Musik Hanns Eisler de Berlin.  Participant à de nombreuses master classes, Camille a bénéficié des conseils de plusieurs grands maîtres, parmi lesquels Anner Bylsma, David Geringas, Steven Isserlis, Wolfgang Boettcher, Natalia Shakovskaya, Ralph Kirschbaum, Ivan Monighetti et Boris Baraz.

À 9 et 10 ans, elle obtient le 1er prix à l’unanimité avec les félicitations du jury du concours Léopold Bellan à Paris. En 2007, elle remporte le concours européen Edmond Baert à Bruxelles, puis en 2008 le 7ème concours international Antonio Janigro en Croatie, pour lequel elle reçoit également le prix spécial des Jeunesses musicales croates. En 2010, elle gagne à l’unanimité du jury l’une des trois bourses pour l’Allemagne de la Yamaha Music Foundation of Europe. Elle est lauréate du Prix Raymond et Christiane Berthier de l’AMOPA (Association des membres de l’ordre des palmes académiques).

Camille a joué dans de nombreux pays d’Europe et dans des salles prestigieuses (Konzerthaus et Curt Sachs Saal de la Philarmonie de Berlin, Radio France, Sorbonne, Théâtre Marigny, Palacio de Festivales de Cantabria, Chapelle Saint-Frambourg de la Fondation Cziffra …). Elle est invitée à se produire dans différents festivals renommés (Festival Pablo Casals de Prades, Festival Hulencourt Art Project, Encuentro de Musica de Santander, Open Chamber Music de Prussia Cove, Amsterdam Cello Biennale …) avec des partenaires de musique de chambre tels que Zackhar Bron, Philippe Muller, François Salque, Patrick Demenga, Walter Forchert et Ingolf Turban. Elle a joué en soliste avec la philharmonie de Baden-Baden sous la direction de Pavel Baleff et avec l’orchestre Cappella Academica de Berlin, sous la direction de Kristiina Poska. Elle est également sélectionnée pour donner des concerts par les fondations Villa Musica de Mainz et Live MusicNow e.V pour les saisons 2010-2013.

Parallèlement à ses activités de soliste, Camille se passionne pour la musique de chambre. Elle est guidée dans sa formation par des musiciens réputés comme Tabea Zimmermann, Claudio Martinez Mehner, Paul Meyer, ainsi que des membres du quatuor Ysaÿe et du quatuor Vogler.

Musicienne éclectique, elle crée avec la comédienne Marie-Rose Carlié le spectacle poésie/musique « Arthur Rimbaud ou la solitude du bateau ivre », donné à l’hôtel de Chaume et à la Cité des Arts à Paris en 2005 et 2006. On la verra jouer des concertos de Vivaldi avec l’orchestre des Solistes Français dans le premier film de Karine Silla-Perez Un Baiser Papillon  (sortie en salles printemps 2011).

Camille est très reconnaissante du généreux soutien prodigué les années 2008/2010 par la DAAD (Deutsche Akademischer Austauschsdienst).

Elle joue un violoncelle italien de 1783 d’Onorato Gragnani prêté par la Fondation Sinfonima de Mannheim et un violoncelle français Fernand Jacquot du début du XXe siècle.

Camille Thomas s’est produite avec Béatrice Berrut le 13 mars 2011 à l’hôtel de Conny à Moulins.

Thomas Camille