Camille Delaforge

Danseuse et pianiste de formation, sa passion du clavier et de la musique ancienne la mène naturellement vers le clavecin dans la classe d’Hélène Dufour au CNR de Reims. Sa formation de continuiste la conduit à se perfectionner en chant auprès d’Emmanuel Cury et Pierre Mervant. En clavecin, elle se perfectionne auprès de Blandine Verlet puis d’Élisabeth Joyé avant d’intégrer la classe d’Olivier Baumont et Blandine Rannou au CNSM de Paris. Parallèlement, elle a l’occasion de travailler avec Ton Koopman, Emmanuelle Haim, Gérard Lesne, Michel Laplénie … et de jouer dans des ensembles tels que Les Arts Florissants (William Christie) ou Les Parodies organisées (Michel Alabau). Son goût pour la transmission des savoirs l’amène à enseigner dans les conservatoires et lors d’académies d’été. Son intérêt pour les rencontres autant musicales qu’humaines la conduit à fonder son ensemble centré sur le répertoire des musiques des XVIIe et XVIIIe siècles. Elle se produira prochainement dans Didon et Enée (production théâtre Mouffetard) avec la compagnie Manque pas d’airs.

Camille Delaforge s’est produite le 31 mars 2011 au Musée Anne-de-Beaujeu.

Camille Delaforge